Accueil > Films en ligne > Etudes pour mains

Etudes pour mains

Les mains, ou plutôt la main, est un sujet qui compte pour les films tournés avec des caméras de poche : la caméra dans une main, qui filme l’autre main.

Avec les téléphones portables, filmer ses pieds était une figure récurrente, car lorsqu’on allume le téléphone, à l’horizontale, on voit ses pieds. Par contre, avec un appareil photo numérique, qu’on tient face à soi, il est vertical lorsqu’on l’allume. Alors souvent l’autre main apparaît dans l’image.

Cette main peut devenir un sujet.

Articles

  • Etude pour mains 11

    6 août 2010, par Benoît Labourdette

    Du sang sur les mains... qui n’en a pas, ne serait qu’indirectement ? Lorsqu’on achète pas cher des objets fabriqués grâce à l’esclavage dans certains pays, lorsqu’on achète très cher un diamant pour la vie, qui est arrivé jusqu’à nous sur un chemin semé de morts... comment faire pour ne pas avoir de sang sur les mains ? C’est peut-être impossible, et pourtant c’est inhumain. La question est peut-être comment faire pour en avoir le moins possible ?

  • Etude pour mains 10

    6 août 2010, par Benoît Labourdette

    Dans un monde fait de défiances, une société à plusieurs vitesses, où les différentes « classes socio-culturelles » se côtoient sans vouloir se regarder : il y a les mendiants, qui voient tout le monde au même niveau, qui savent, eux, qu’il y a une sorte de guerre civile qui sourd partout, surtout dans les lieux de passage et de commerce.

  • Etude pour mains 9

    5 août 2010, par Benoît Labourdette

    La nuit, les souvenirs ressurgissent. Comme dans un rêve, les gestes reviennent dans les mains, sans même qu’on s’en aperçoive. C’est notre corps qui « enregistre », qui mémorise, qui inscrit dans notre mémoire, en « repassant le film » de la journée.
    Toute la mémoire d’un jour, d’une vie peut-être, dans quelques gestes imperceptibles d’une main posée là. Tous les drames, ou toutes les joies, qui défilent dans les sensations intérieures de notre corps. Visibles, comme la partie émergée d’un iceberg, dans les influx nerveux qui affluent à la (...)

  • Etude pour mains 8

    4 août 2010, par Benoît Labourdette

    Un arbre au milieu d’une rue. C’est simple et banal. Mais si on explore sa surface, son écorce, on découvre des histoires. Toutes les histoires qui se sont déroulées autour, dont l’arbre conserve les traces, gravées sur lui, comme autant de tatouages. Amour, rendez-vous, haine, ennui, séparations...

  • Etude pour mains 7

    3 août 2010, par Benoît Labourdette

    Dans un couloir du métro parisien, univers on ne peut plus urbain, des fruits émergent des murs carrelés. Une main cherche à creuser, se salit un peu, et tombe sur un étal de fruits. La main établit un petit dialogue avec une autre main rencontrée, à peine perceptible. Et cet univers clos trouve une respiration inattendue.

0 | 5 | 10